Accueil Monde France

Primaire de la droite: NKM interrompue deux fois plus que les hommes lors du débat

Elle a été interrompue 27 fois, alors que les hommes du débat l’ont été entre neuf et douze fois.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Pendant le dernier débat avant le premier tour de la primaire de la droite française, Nathalie Kosciusko-Morizet a été interrompue plus de deux fois plus que la moyenne de ses concurrents masculins. C’est ce que révèle le site Buzzfeed ce jeudi soir. Selon le site, la seule candidate a été interrompue 27 fois. Les six candidats de la primaire ont quant à eux été interrompus entre neuf et douze fois. Juppé a été interrompu neuf fois, Sarkozy et Fillon ont été interrompus douze fois.

Selon le site toujours, les journalistes sont responsables de ces interruptions. David Pujadas aurait par exemple interrompu NKM 12 fois, Jean-Pierre Elkabbach l’a interrompue 7 fois.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Gonieau Marcel, vendredi 18 novembre 2016, 21:55

    Ce n'est pas la première fois que fois que je fais aussi ce constat et surtout lors des interviews et des débats politiques y compris dans nos émissions en Belgique. Je suis aussi étonné de constater comme certains leaders politiques tels qu'un ex-ministre et Président en titre des mutualités socialistes peut si facilement développer ses affirmations politiques au point de mettre à mal des négociations en cours menées par BPOST pour les faire sciemment capoter.

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs