Accueil Société

Bruxelles ne s’est toujours pas relevée du lockdown

Un an après la semaine sous niveau 4, la capitale n’a pas encore redressé la barre. Commerces, Horeca et secteur touristique n’ont pas rattrapé leur chiffre d’affaires de 2014.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Bruxelles Temps de lecture: 4 min

Le 21 novembre 2015, les Bruxellois apprenaient qu’il existait un niveau 4 pour la menace terroriste. Métro, écoles, crèches, centres culturels et sportifs, centres commerciaux ou encore administrations publiques affichaient portes closes. Tous se souviennent des rues totalement désertes et des chars sur la Grand-Place. Un état de siège qui a causé de nombreux dégâts économiques pour les commerçants, l’horeca et le secteur du tourisme. Et alors que la situation repartait quelque peu à la hausse, les attentats du 22 mars qui touchèrent directement Bruxelles ont renforcé cette crise économique. Un an après, l’état de santé de la capitale s’est certes amélioré mais le retard n’a toujours pas été rattrapé.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs