Accueil Économie

Des marchés encore très incertains

Ceux qui n’ont pas encore fait le pas d’investir dans des fonds s’inquiètent de marchés très volatils.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Il suffit d’une rumeur venue de la Banque centrale européenne pour ébranler les marchés financiers. Enfin, peut-être un peu plus. Certes, les marchés sont particulièrement sensibles actuellement, plus encore depuis l’annonce du Brexit. Mais les analystes s’entendent tout de même pour dire que la récente remontée des taux est plutôt due à l’élection de Donald Trump, aux Etats-Unis, ou au moins à ses promesses d’investissements massifs.

Quant à savoir si ce dernier mettra en œuvre ses promesses et si l’économie (américaine) en bénéficiera effectivement, personne ne peut l’affirmer. Qu’à cela ne tienne pour les marchés, ils n’ont pas besoin de ça pour reprendre des couleurs et faire grimper les taux, au moins momentanément. Conséquence directe : les marchés de la dette montent à leur tour, Europe y compris. Tout le monde se finance donc plus cher à long terme. C’est donc les emprunteurs qui en pâtiront le plus vite. Les investisseurs, eux, ne seront pas forcément logés à meilleure enseigne.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs