Accueil La Une Monde

Angela Merkel, la chancelière éternelle

La chancelière Angela Merkel va briguer un quatrième mandat. Malgré la crise des réfugiés, la femme la plus puissante du monde n’a plus aucun rival dans son propre parti.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Angela Merkel avait assuré en 1998 qu’elle saurait abandonner la politique « au bon moment ». « Je ne veux pas finir comme une carcasse à moitié morte », confiait-elle à une photographe qui publiait une série de portraits sur le pouvoir.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Mine , lundi 21 novembre 2016, 10:30

    Angela Merkel, l´intelligente raisonnable; rassurante comment s´imposera-t-elle;aux élections , en ces temps de populisme et d´excès médiatique, pour ne pas paraitre terne et ennuyeuse Les vilains démons style AFD, UKIP, peut-être même Trump... n´hésiteront pas une fois de plus à utiliser la mauvaise foi et la malhonnêteté pour essayer de la déséquilibrer.

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Le meilleur de l’actu

Inscrivez-vous aux newsletters

Je m'inscris

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs