Accueil Sports Sports moteurs Formule 1

Formule 1: la Malaisie n’accueillera plus de Grand Prix après 2018

Le nombre de spectateurs autour du circuit de Sepang a chuté de 120.000 à 45.000 spectateurs en quelques années…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La Malaisie n’accueillera plus de Grand Prix de Formule 1 après 2018 à cause de recettes en chute libre, a annoncé lundi le ministre du Tourisme et de la Culture, Nazri Aziz, à cause de recettes en chute libre.

« Nous dépensons 300 millions de ringgit (63,3 millions d’euros) par an (pour accueillir le Grand Prix de Malaisie), mais nous n’avons pas 300 millions de recettes », a déclaré Nazri Aziz à l’agence malaisienne de presse, Bernama.

Le ministre a souligné la baisse d’intérêt du public, malgré les efforts financiers consentis pour créer un événement à la hauteur de leur attente.

Fin octobre dernier, le directeur du circuit de Sepang, dans la banlieue sud de Kuala Lumpur, où est organisé le Grand Prix depuis 1999, avait indiqué que 45.000 spectateurs seulement, sur les 120.000 que peut accueillir cet événement, avaient assisté en septembre au dernier Grand Prix de Malaisie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Debaix Marie-jeanne , lundi 21 novembre 2016, 17:13

    En Malaisie, on sait compter ! Ce n'est malheureusement pas le cas de nos "édiles" wallons.

Aussi en Formule 1

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs