Accueil Économie

L’indépendance énergétique, le Graal de Donald Trump

Le président élu entend privilégier les combustibles fossiles « made in USA » pour créer des emplois et s’affranchir du pétrole de l’Opep.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

En prenant ses fonctions de président des Etats-Unis le 20 janvier prochain, Donald Trump entend peser de tout son poids pour faire bouger les fragiles équilibres du secteur énergétique mondial. En mai dernier, alors en campagne à Bismarck, dans le Dakota du Nord (Etat qui a largement profité du boom du gaz et du pétrole de schiste), il avait exposé les grandes lignes de son programme, « An America First Energy Plan ». Des propos en partie réitérés mardi dans un discours sur les actions qu’il a l’intention de mener durant ses 100 premières journées à la Maison-Blanche.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Quand la sécheresse menace la production laitière

La sécheresse qui frappe de plein fouet le pays affecte considérablement la production de lait, déjà ralentie par la hausse des coûts des intrants. Si certains consommateurs craignent une pénurie des produits laitiers, le phénomène pourrait surtout se répercuter sur les prix.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs