Accueil

La petite fille aux allumettes Un théâtre jeune public comme on l’adore!

Julie Annen donne à cette fable espiègle une couleur plus politique, pour ouvrir les yeux sur une pauvreté qui n’épargne pas les pays dits « riches » et reste encore largement taboue.

Les dates de la tournée.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

C’est un comble ! C’est avec l’histoire la plus triste de tout le répertoire des contes d’Andersen que la compagnie Pan ! a réussi à créer l’une des pièces les plus solaires de toutes les Rencontres Théâtre Jeune public de Huy 2014. D’ailleurs, en sortant de La petite fille aux allumettes , un jeune garçon résumait parfaitement la chose : «  C’est bizarre, j’avais à la fois envie de rire et de pleurer !  »

Nous y allions avec des pieds de plombs pour avoir déjà essuyé des seaux de larmes à lire ce summum de tristesse comme histoire du soir, avant de fourrer discrètement le bouquin sur la plus inaccessible étagère de la bibliothèque, dans le secret espoir qu’il y disparaisse à jamais.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs