Accueil Économie

C’est la guerre entre Paul Furlan et le patron de la Cwape

Le président du régulateur wallon, Francis Ghigny, fait une sortie fracassante. Il dénonce les manoeuvres socialistes pour s’emparer de la présidence de son institution. Le ministre Furlan s’indigne.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 5 min

D’ordinaire, Francis Ghigny se fait discret. Mais là, c’en est trop. Et le président de la Cwape (le régulateur énergétique wallon) a décidé de le faire savoir. Après 14 ans de bons et loyaux services dans l’institution wallonne, il est sur le point de partir à la retraite (au 31 janvier 2017). Mais des manœuvres politiques risquent, selon lui, de mettre en péril la gouvernance de la Cwape.

Il a donc décidé de se confier au Soir. « Je suis inquiet de constater qu’à deux mois et demi de la fin de mon mandat, aucune procédure n’a été lancée pour me remplacer. Or, je suis persuadé que, pour résister au lobbying des différents acteurs de marché et pour que la Cwape soit un acteur fort et indépendant de la transition, il faut soigner la gouvernance à son sommet. Et celle-ci risque aujourd’hui d’être mise à mal par le gouvernement wallon », balance le président.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Lambert Guy, mercredi 23 novembre 2016, 21:06

    En effet, la seule question intéressante reste: Pourquoi le gouvernement wallon n'a-t-il pas lancé la procédure de succession? Le reste relève de l'enfumage.

  • Posté par Giot Francis, mercredi 23 novembre 2016, 18:00

    Furlan est furax ! rien d'étonnant, il n'est jamais agréable de voir les petites magouilles mises en avant ! continuer messieurs des vieux partis vous faites le lit des populistes et des extrêmes de droite comme de gauche et vous ne voue en rendez même pas compte ! quand verront nous un peu d'éthique de la part de nos politiques ?

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs