Accueil Belgique

Open Vld: le député Luk Van Biesen échappe à une sanction de son parti

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le député Luk Van Biesen a échappé à une sanction de son parti après ses déclarations visant sa collègue Meyrame Kitir. L’Open Vld estime toutefois qu’il a eu comportement fautif et lui a demandé de déclarer par écrit qu’il n’avait jamais eu d’intention raciste.

Au mois de septembre, le député libéral avait lancé à sa collègue qu’elle ferait mieux de retourner au Maroc à la suite de questions posées dans le dossier Caterpillar. Il avait présenté ses excuses à l’issue d’une réunion avec Mme Kitir mais, quelques semaines plus tard, il avait nié avoir tenu de tels propos et laissé planer le doute sur la sincérité de ses excuses. La présidente de l’Open Vld, Gwendolyn Rutten, a porté le cas devant la commission statutaire du parti, organe disciplinaire interne.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Lambert Guy, mercredi 23 novembre 2016, 21:15

    C'est ça le libéralisme sauce Vld?

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs