Accueil Culture Scènes Les spectacles à l'affiche

La course Pelotes de fils et pelotons qui défilent

La maîtrise des techniques, de la manipulation de marionnettes au tracé à la machine à coudre, est irréprochable, mais à quoi bon si le tissu, trop fragile, craque par endroits ?

Jusqu’au 26 novembre au Théâtre National (Bruxelles). Du 7 au 10 décembre à l’Ancre (Charleroi). Du 23 au 29 avril au Théâtre de Liège.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 2 min

On attendait beaucoup de La Course après en avoir vu la forme courte au dernier festival XS du Théâtre National. En quelque 20 minutes, Une Tribu Collectif déployait un théâtre d’objet complètement insolite puisque l’histoire était cousue en direct sur le plateau. Manipulant une large bande de tissu blanc sous une machine à coudre, un comédien dessinait – cousait – à vue un paysage de collines, parsemé de villages et de forêts. On y voyait alors de petits cyclistes de plomb engager une course épique, défilant grâce à un système d’aimants sur la bande de tissu transformée en fresque théâtrale mobile. Dans une conclusion énigmatique, l’outsider, gloire locale soutenue par les ouvriers d’une usine textile du coin, devenait une marionnette géante portée aux nues mais étrangement réfractaire à cette victoire.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les spectacles à l'affiche

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs