Accueil Belgique

A Bruxelles, l’opposition dénonce un manque d’anticipation sur les réfugiés

MR et Ecolo réclament tous deux davantage de coordination et de vision dans l’approche des réfugiés du gouvernement Vervoort.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Vu l’actualité, le parlement bruxellois a décidé de mettre la question des réfugiés à l’agenda de la séance plénière ce mardi. Pour rappel, le gouvernement de Rudi Vervoort (PS) planche sur une note sur la question, un plan global qui prévoit, entre autres, un soutien accru aux secteurs associatif, hospitalier ainsi qu’aux communes.

Trop peu, trop flou : c’est en substance le message que l’opposition souhaite faire passer rue du Lombard ce mardi. Côté libéral, le chef de groupe Vincent De Wolf s’apprête, selon ses mots, à « pousser un cri ». En rappelant que le taux de reconnaissance des demandeurs d’asile qui arrivent pour le moment est très élevé, il estime que la Région est face à une « urgence sociale majeure » au niveau de l’emploi, de la formation et du logement.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs