Accueil Belgique

Le patron du Selor en faute pour être intervenu dans la promotion de sa fille

C’est la conclusion du service de médiation fédéral après un audit de plusieurs mois concernant Marc Van Hemelrijck.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le patron du Selor, le bureau de recrutement de la fonction publique, a manqué d’intégrité dans le cadre de la sélection et de la promotion de sa fille au sein de la fonction publique. C’est la conclusion du service de médiation fédéral après un audit de plusieurs mois concernant Marc Van Hemelrijck, à la tête du Selor depuis 13 ans, rapporte mardi De Tijd.

« Suffisamment d’éléments »

Le service de médiation avait ouvert une enquête en juin sur le fonctionnement du Selor et de son responsable, Marc Van Hemelrijck. L’enquête faisait suite à une information donnée par un indicateur qui travaillait encore pour le Selor.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs