Accueil Belgique

Les économies à la SNCB coûtent des emplois au secteur de la construction

Selon la fédération des entreprises de construction, des centaines d’emplois seraient menacés.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La Confédération Construction, la fédération des entreprises de construction, a envoyé une lettre à la ministre de la Mobilité Jacqueline Galant pour lui faire part de son inquiétude sur les économies menées à la SNCB. Des centaines d’emplois dans la construction seraient menacés, lit-on mardi dans L’Echo et De Tijd.

Une économie de 663 millions

Le rail belge doit économiser 663 millions d’euros au cours de cette législature. Le plan d’assainissement pèse de plus en plus lourd sur le chiffre d’affaires des constructeurs, selon la fédération. Il s’agit d’une vingtaine d’entreprises spécialisées qui tirent chaque année 70 % de leur chiffre d’affaires, soit environ 250 millions d’euros, de la pose de rails et de caténaires pour le gestionnaire de réseau Infrabel.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs