Accueil Monde

Administration Trump: les choix prévisibles du président

A mesure que se dévoilent les contours de l'administration Trump, une évidence s'impose : Donald Trump, l'homme d'affaires entré en politique en pur outsider, sans expérience préalable, pratique des choix relativement prévisibles, et traditionnels.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

Premièrement, Donald Trump prend soin de s'entourer de personnalités loyales, à la compétence reconnue. C'est le cas de Michael Flynn, le général fort en gueule bombardé conseiller à la sécurité nationale, de James « Mad Dog » Mathis, qui dirigera le Pentagone, voire de Mike Pompeo, le représentant du Kansas passé par l'académie militaire de West Point, destiné à prendre les rênes de la CIA. La compétence n'empêche pas la controverse : Flynn s'est fait remarquer pour ses propos islamophobes, Pompeo a harcelé Hillary Clinton lors des auditions parlementaires sur l'attentat de Benghazi en 2012. Jeff Sessions, le futur ministre de la Justice, traîne un passé raciste qui lui a valu d'être disqualifié pour un poste fédéral en 1986.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs