Accueil Culture Scènes Les spectacles à l'affiche

Un faible degré d’originalité Flâner sur les sommets du gai savoir

Si Antoine Defoort n’existait pas, il faudrait l’inventer, lui coller un brevet, et le reproduire dans tous les théâtres.

Jusqu’au 26 novembre, au Théâtre Les Tanneurs (Bruxelles).

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Vous révéler d’emblée le sujet du spectacle serait prendre le risque de vous perdre dès la première ligne. Opérons donc par quelques détours buissonniers, à l’image de la pièce elle-même.

Si on vous disait qu’il s’agit avant tout d’une randonnée de l’esprit, que les biscuits au chocolat Pépito servent aussi bien la démonstration que les Parapluies de Cherbourg, que les accessoires oscillent entre un joyeux empilage de boîtes en carton et un dessin animé artisanal compilé sur feuilles A3, qu’on y fait des travellings aériens de Londres – en VO s’il vous plaît ! – et que même le micro du conférencier y va de ses petites blagues. Si on vous disait tout cela, croiriez-vous que le spectacle aborde un sujet aussi ardu que les droits d’auteur et la propriété intellectuelle ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les spectacles à l'affiche

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs