Accueil Belgique

13 juges bruxellois en colère: ils menacent de relâcher les mineurs auteurs de délits

Les juges de la Jeunesse bruxellois sont au bord de l’asphyxie. Ils ne peuvent plus assurer le « service des mineurs détenus ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

La déglingue de la justice bruxelloise se poursuit inéluctablement. Dans une lettre reçue ce matin par le ministre de la Justice Koen Geens, les 13 juges du Tribunal de la Jeunesse francophone de Bruxelles annoncent qu’à compter de ce jeudi 15 octobre, le « service des mineurs détenus » ne sera plus assuré. «  Par voie de conséquence, ils seront systématiquement libérés  », affirment les juges qui ont informé de leur décision le président du Tribunal de première instance Luc Hennart et le procureur du Roi Jean-Marc Meilleur.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs