Accueil

Présidentielle française: la droite rassemblée, la gauche en pleine perplexité

François Fillon est plébiscité par la primaire. La droite rejoint le FN sur la grille de départ. Mais qui à gauche pour enfiler le dossard ?

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 4 min

Il n’y aura pas eu de coup de théâtre. Le deuxième tour de la primaire de la droite et du centre n’aura fait ce dimanche qu’amplifier l’élan du premier. François Fillon décroche très haut la main l’investiture de son camp. Il l’emporte avec 66,6 % contre 33,4 % à Alain Juppé. La gauche ne s’est pas déplacée davantage que la semaine dernière pour venir au secours du maire de Bordeaux.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs