Accueil Monde

Après le suicide de David Hamilton, la frustration des victimes

Le photographe David Hamilton s’est suicidé vendredi soir dans son appartement parisien. Depuis plusieurs semaines, il était accusé de multiples viols par différentes femmes, qui avaient été ses modèles adolescentes. Quel impact la disparition de l’abuseur peut-elle avoir sur les victimes ?

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Dévastée. Flavie Flament, l’animatrice française qui avait révélé dans une autobiographie les viols dont elle avait été la victime adolescente, s’est indignée du suicide de David Hamilton, photographe vedette, et auteur de viols répétés sur ses très jeunes modèles. « Une fois de plus, cet homme échappait à ses responsabilités, a confié Flavie Flament au Journal du dimanche. Une fois de plus, il avait trouvé le moyen de ne pas répondre aux accusations portées contre lui ; une fois de plus, il nous faisait porter le poids du silence. Nous ne pourrons jamais le regarder en face et obtenir réparation. […] Par sa mort, il tente de faire peser le soupçon sur notre parole. » L’animatrice télé a encore dénoncé la lâcheté du photographe, alors que de nombreuses victimes commençaient à parler et que la perspective d’un nouveau procès émergeait.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs