Accueil Le direct

La Région bruxelloise envisage une aide supplémentaire aux communes d’accueil

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort envisage de créer une dotation régionale exceptionnelle à l’attention des CPAS bruxellois qui seront les relais opérationnels de communes accueillant sur leur territoire des réfugiés dont la demande d’asile été acceptée. Ces moyens contribueront à ce qu’elles organisent l’aide sous forme d’intégration sociale, d’accès aux soins de santé ou d’un parcours d’intégration vers le travail. Ils font partie d’une série d’actions prioritaires sur lesquelles le gouvernement bruxellois planche actuellement, a affirmé mardi le ministre-président, Rudi Vervoort.

De leur côté, les entités bruxelloises (Région et commissions communautaires) se sont accordées pour coordonner leurs actions en faveur de l’accueil des réfugiés.

Bruxelles a ainsi donné son feu vert à l’ouverture de 500 places d’accueil de candidats réfugiés inscrits à l’Office des étrangers, un effort lié aux engagements attendus de l’État fédéral concernant la répartition des places Fedasil dans le pays.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Le direct

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs