Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Weiler sauve sa tête contre Mouscron: «Impossible d’être tranquille à Anderlecht»

L’entraîneur du Sporting, malgré la large victoire de ses hommes, se voulait une nouvelle fois critique envers la presse mais évoquait également le bon comportement des joueurs anderlechtois face à l’Excel.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

En s’imposant, René Weiler a sans doute sauvé sa tête. D’autant que, pour la première fois, son équipe a associé le résultat à la manière avec ces sept buts inscrits face à des Mouscronnois incapables de rivaliser.

René Weiler a beau avoir gagné le match de la vérité pour lui, il sait que la critique sera toujours présente. « Être tranquille à Anderlecht ? Je pense que c’est impossible, on cherche toujours le conflit et la critique. Si on gagne, alors on critiquera la manière. C’est quelque chose qu’il faut parvenir à accepter », lance-t-il en conférence de presse. « Vous voyez peut-être les choses différemment de moi, mais j’ai dû créer un groupe l’été dernier, et on a eu beaucoup de blessés. J’ai donc dû à nouveau reconstruire, encore et encore. (...) Tout ça, cela prend du temps. Pour vous, ce sont des excuses. Pour moi non, ce sont simplement des raisons ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs