Accueil Monde

Marine Le Pen jugée pour la première fois pour incitation à la haine raciale

Elle sera jugée pour des propos tenus en 2010.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La chef de l’extrême droite française Marine Le Pen sera jugée le 20 octobre à Lyon pour des propos sur les « prières de rues » des musulmans, qu’elle avait comparé à l’occupation nazie pendant la Seconde Guerre mondiale en 2010, a-t-on appris mardi de sources judiciaires.

C’est la première fois que la présidente du Front national (FN) devra répondre devant un juge de l’accusation d’« incitation à la haine raciale ». Interrogée mardi par l’AFP sur sa présence à l’audience, dans un mois, elle a répondu : « Oui bien sûr ! Je ne vais pas rater une telle occasion ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs