Accueil Belgique

Elle avait «perdu l’instinct maternel» pour son bébé

Deuxième journée du procès de Jacqueline Romarin aux assises de Liège, avec le témoignage du grand-père.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

En une seule question, posée au grand-père des enfants de Jacqueline Romarin, l’avocate générale Pascale Schils a balayé ce mardi l’argument principal de l’accusée. Elle était « débordée, ils étaient très turbulents, comme hyperactifs », avait-elle expliqué ce lundi. Elle était, selon elle, tellement surmenée, à bout, qu’elle avait cru qu’éliminer Emmanuel, pour lequel elle avait « perdu l’instinct maternel », lui permettrait de retrouver la sérénité.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs