Accueil Immo

L’Europe avertit la Belgique: les prix de l’immobilier sont trop chers

La vulnérabilité belge réside dans l’augmentation rapide des dettes des ménages, notamment parce que ceux-ci empruntent toujours plus pour l’achat d’une habitation.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 1 min

Le Comité Européen du Risque Systémique (CERS) s’inquiète de l’évolution du marché immobilier résidentiel en Belgique. Dans un rapport publié lundi, cette institution qui a pour mission de veiller à la stabilité financière avertit le pays de l’effet d’une hausse rapide de la charge de la dette des ménages liée à la hausse considérable des prix de l’immobilier.

En cas de choc économique ou financier, ces familles éprouveraient des difficultés particulièrement importantes à rembourser leur emprunt, avec toutes les conséquences que cela peut avoir pour les banques, souligne l’institution européenne.

Le CERS constate que les prix de l’immobilier ont augmenté plus rapidement que, par exemple, les revenus au cours des dernières années.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par M. Deschamps , mardi 29 novembre 2016, 12:07

    Il suffit d'arrêter les déductions fiscales, le marché va corriger à la baisse tout profit pour les acheteurs.

Aussi en Immo

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs