Accueil Société

Quiz: faites-vous partie de la «Génération Quoi» ?

Que pensent les 18 à 34 ans ? Quel est leur rapport au travail, à la famille, à l’amour ? Participez à notre quiz et comparez vos réponses.

Temps de lecture: 1 min

La semaine dernière, Le Soir vous a dévoilé en exclusivité (en partenariat avec la RTBF), les résultats de l’enquête « Génération Quoi ». Cette opération, à l’origine française, s’est déclinée à travers l’Europe durant toute l’année. Plus de 80.000 Belges ont accepté de se livrer, dont 30.000 francophones.

Faites-vous partie de la « Génération Quoi »  ? Participez à notre quiz ci-dessous (ou cliquez ici si vous êtes sur mobile).

Ce mardi, à 20 h 35, La Deux propose une émission spéciale pour décrypter les résultats lors d’une émission spéciale.

 

Quand les jeunes font la télévision

Point d’orgue de l’opération « Génération Quoi », une émission spéciale en direct sur La Deux à 20h25. Cathy Immelen sera entourée de six jeunes « tendanceurs » pour décrypter les résultats de l’enquête.

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Si vous avez entre 18 et 35 ans, vous avez peut-être répondu à un long questionnaire interactif sur les différentes facettes de votre génération, durant l’été 2016. La semaine dernière, Le Soir vous a dévoilé en exclusivité (en partenariat avec la RTBF), les résultats de l’enquête « Génération Quoi ». Cette opération, à l’origine française, s’est déclinée à travers l’Europe durant toute l’année. Plus de 80.000 Belges ont accepté de se livrer, dont 30.000 francophones. Ce mardi, à 20h35, La Deux propose une émission spéciale pour décrypter les résultats dans la bonne humeur. Cathy Immelen sera en direct des Halles Saint-Géry à Bruxelles.

La spécialiste cinéma sera entourée de huit invités (lire ci-contre) qui réagiront en temps réel aux conclusions de l’enquête. Des reportages, des billets humoristiques signés Guillermo Guiz (« Le Café serré » de La Première) et des micros-trottoirs de Cody (« Le Grand Cactus ») ponctueront les différentes interventions. La disposition du plateau et la dynamique devraient s’approcher de « Touche pas à mon poste ». « Mais n’espérez pas me voir renverser des nouilles dans un pantalon », précise d’emblée l’animatrice dans un éclat de rire. Car « jeune » ne rime d’office avec « stupide ». « Le but de la soirée est de découvrir ce que l’on peut mettre derrière le mot « quoi » dans « Génération quoi ? ». L’émission est divisée en trois chapitres. D’abord, la « génération sacrifiée ». Au travers des résultats, on sent que la crise économique et écologique préoccupe beaucoup les jeunes. On abordera ensuite un chapitre plus intime. Est-ce une génération « décomplexée » ? J’ai été particulièrement surprise de voir qu’un jeune sur dix avait déjà fumé un joint avec ses parents. À l’inverse, ils considèrent que la fidélité est très importante sur le plan relationnel. Enfin, nous aborderons la question de l’engagement. Les jeunes n’ont plus confiance en nos représentants politiques mais se bougent-ils pour faire changer les choses ? »

Multiplication des canaux

En plus des invités, une centaine de représentants de la jeunesse venus de tous horizons prendront place dans le public. Ils pourront réagir durant l’émission. Même chose pour les internautes qui pourront suivre le programme via Facebook Live. Concrètement, il suffit de se rendre sur la page « Génération Quoi » pour être averti du début du programme. Il est aussi à regarder sur la plateforme vidéo de la RTBF, Auvio. L’équipe de production a multiplié les canaux. Elle le sait, il ne sera pas facile d’attirer le public concerné vers la bonne veille télé. « C’est pour cela que nous avons choisi d’être en direct, précise Detchenma Smeeters, responsable du projet « Génération Quoi » à la RTBF. Pour parler aux jeunes, il faut jouer la carte de l’interactivité au maximum. Beaucoup d’entre eux n’ont plus la télé, c’est donc un vrai challenge de les toucher. Mais nous espérons aussi être suivis par les autres générations. Cela va leur permettre de découvrir des choses. »

Le dispositif a le mérite d’être inédit et original. Il souffrira de la concurrence du mastodonte « Amour est dans le pré », diffusé à la même sur RTL-TVI. Mais ce n’est pas ce qui stresse le plus Cathy Immelen : « Le mardi est un jour très compliqué. On peut dire qu’on a vraiment tout contre nous. Mais la direction de la télé ne nous a donné aucun objectif d’audience. Pour eux, l’important est que l’émission existe car c’est pile-poil dans nos missions de service public. Et puis, franchement, avec la diffusion sur internet et le replay, l’audience ne veut plus dire grand-chose. »

Un joli score ne serait que la cerise sur le gâteau d’une opération réussie. « Génération Quoi », sur La Deux, ne sera d’ailleurs pas un point final. « On va continuer à proposer des capsules et des infographiques sur notre page Facebook, détaille Detchenma Smeeters. Dans quelques semaines, nous publierons les chiffres de l’étude à l’échelle européenne. Nous préparons aussi une comparaison entre la jeunesse francophone et néerlandophone en Belgique.  » Une flopée de chiffres pour toujours mieux cernés une génération finalement pas si abandonnée.

« Génération Quoi », en direct à 20h35 sur La Deux.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko