Accueil Monde

Hongrie: où sont les opposants à Viktor Orban?

Le gouvernement hongrois parvient à faire passer des législations anti-migrants sans aucune difficulté. Décryptage.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

Lundi, la Hongrie a alourdi, encore un peu plus, son arsenal législatif anti-migrant. Dorénavant, les policiers et les militaires hongrois seront massivement déployés dans les six départements limitrophes à la Serbie, la Croatie, la Slovénie et l’Autriche, pour surveiller les frontières hongroises. Ils peuvent aussi utiliser des armes non létales (balles en caoutchouc, engins pyrotechniques, grenades lacrymogènes et fusils à filet) contre les réfugiés.

Mais alors que cette nouvelle législation inquiète encore un peu plus l’Union européenne, au parlement hongrois, le texte est passé comme une lettre à la poste : 151 voix pour, 12 contre, 27 abstentions. Comment se fait-il que cette législation, comme les précédentes (la construction du « mur » anti-migrant, les trois ans de prison prévus pour les entrées illégales en Hongrie…), soit passée sans aucune difficulté ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs