Accueil Belgique

Attaque à la machette à Charleroi: la police a perquisitionné 8 habitations

A la suite de ces perquisitions, six personnes ont été privées de liberté.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 1 min

En aout dernier, deux policières de la zone de Charleroi ont été attaquées devant l’entrée du commissariat par un homme armé d’une machette, qui avait été abattu par la police. Un dossier de terrorisme avait été ouvert.

Dans le cadre de cette affaire, huit perquisitions ont eu lieu ce mercredi matin à Farciennes, Charleroi, Châtelet et Fleurus. Selon un communiqué envoyé par le parquet fédéral, six personnes ont été privées de liberté et emmenées pour audition approfondie. Le magistrat instructeur décidera dans le courant de la journée de leur remise en liberté ou de leur éventuel placement en détention préventive.

Plusieurs armes blanches ont été saisies dont plusieurs similaires à celle utilisée lors de l’attentat.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Monsieur Alain, jeudi 1 décembre 2016, 9:34

    Voilà qui met à rien la version du Ministre de l'Intérieur qui prétendait qu'il s'agissait d'un acte isolé et qui soutenait la position de l'OCAM de limiter le niveau de la menace sur les policiers à DEUX (+) alors que la population reste à TROIS (encore pour un bout de temps disent-ils).

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs