Accueil Belgique

Demandes d’asile: Amnesty et le Ciré fustigent la note de politique générale de Théo Francken

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

L’organisation de défense des droits de l’homme, Amnesty International, et l’association Coordinations et Initiatives pour les Réfugiés et Etrangers (Ciré) ont fustigé mercredi la note de politique générale que le secrétaire d’Etat à l’Asile, Theo Francken (N-VA), a présenté plus tôt devant le parlement. Les organisations dénoncent des mesures restrictives « avec, en toile de fond, un discours stigmatisant envers les migrants. »

Amnesty International et le Ciré dénoncent la stigmatisation qui transparaît dans certaines mesures et priorités de la note de M. Francken, telle qu’elle a été présentée. « Elles (ces mesures) insufflent un degré supplémentaire de stigmatisation des personnes migrantes et distillent une vision selon laquelle l’immigration serait illégitime : les migrants profiteraient de notre système et abuseraient de notre hospitalité – voire mettraient à mal la sécurité – et il faudrait s’en protéger », selon le Ciré.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs