Accueil Monde Union européenne

Pour 27% des Européens, le viol est «acceptable» dans certains cas

En Belgique, ils sont 40 % à le croire.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 2 min

Elle était ivre ou sous l’influence de la drogue. Elle portait une tenue provocante ou sexy. Elle n’a pas clairement dit non. Pour 27 % des Européens, le viol est jugé « acceptable » dans ces situations. Les résultats de l’enquête, réalisée par l’institut TNS dans les 28 pays de l’Union européenne, à la demande de la Commission européenne, ont été rendus public le 25 novembre dernier, pour la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

L’enquête, menée auprès de plus de 27.000 citoyens européens, décortique la perception des violences en général : physiques, psychologiques et sexuelles. Mais c’est la partie concernant le viol qui est particulièrement édifiante.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Pahaut Laurette, jeudi 1 décembre 2016, 10:27

    Atterrants ces résultats ! Je pense que les questions ont été mal posées ; il aurait fallu demander "si votre fille était concernée par un viol ...." et les résultats de l'enquête auraient été très différents.

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs