Accueil Sports Football Football belge Charleroi

Mehdi et Mogi Bayat: «On n’aurait pas tenu en étant des rigolos ou des arnaqueurs»

Mehdi et Mogi Bayat à la barre : pour la première fois, ils répondent ensemble à tout ce qui se dit sur eux dans le milieu du foot.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 12 min

L’instant est rare. Presque unique. Les deux frères les plus célèbres au sein de la caste dirigeante du foot belge sont vus partout et tout le temps, mais jamais ensemble lorsque se tendent les micros. Histoire, dans leur esprit, d’éviter sans doute la confusion des genres entre Mehdi, dirigeant de club ou ponte fédéral, et son aîné Mogi, le plus puissant agent de joueurs du pays. L’idée de les réunir pour une interview ne s’avérait donc pas simple au départ. Les placer devant l’image qu’ils renvoient l’était encore moins. Beaux joueurs, ils ont accepté de relever le défi dans les colonnes du Soir/Sudpresse. Et d’être confrontés aux vérités, contre-vérités, rumeurs et autres allusions à leur propos. Sans aucun filtre préalable. Voici toutes les questions, pas toujours avenantes, que le football belge se pose à leur sujet. Et leur réponse. « Une bonne fois pour toutes  » , clament-ils en chœur.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Charleroi

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs