Accueil Monde France

La très discrète société de François Fillon qui pourrait lui porter préjudice

La loi interdit pourtant aux députés de commencer des activités de conseil. Mais le candidat à la présidentielle a trouvé une parade.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 1 min

François Fillon aurait-il fait une entorse à son principe « d’exemplarité » ? C’est ce que portent à croire les révélations du Canard enchaîné. Le journal satirique français affirme que le candidat de droite à la présidentielle française possède une société de conseil (2F Conseil), qui lui permet de toucher un salaire très confortable depuis quatre ans. Soit 750.000 euros de salaire net depuis le mois de juin 2012.

Un revenu que le député de Paris aurait cumulé avec son indemnité parlementaire. La loi interdit pourtant aux députés de commencer des activités de conseil. Mais François Fillon a trouvé la parade, créant la sienne à quelques jours des élections législatives de 2012.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Weytsman Armand, jeudi 1 décembre 2016, 9:21

    Toujours plus!!!!

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs