Accueil Belgique

Adoptions en RDC: Madrane prêt à prendre des mesures

Son cabinet, qui a la tutelle sur l’adoption en Fédération Wallonie-Bruxelles, a fait l’objet d’une perquisition jeudi matin.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

S’ il s’avère que des erreurs ont été commises par l’administration, je prendrai les mesures nécessaires », a indiqué jeudi soir le ministre Rachid Madrane (PS). Son cabinet, qui a la tutelle sur l’adoption en Fédération Wallonie-Bruxelles, a fait l’objet d’une perquisition jeudi matin dans le cadre d’une enquête du parquet fédéral sur un trafic de mineurs provenant de République démocratique du Congo (RDC).

Douze enfants bloqués en RDC

« À mon arrivée à mon poste en juillet 2014, un moratoire avait été décidé par les autorités congolaises quelques mois auparavant sur les adoptions internationales après que des manquements dans les adoptions par certains pays avaient été constatés », a expliqué M. Madrane.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs