Accueil Société

Tout ce qu’il faut savoir sur le Pacte d’excellence

Le Pacte d’excellence est enfin au net mais doit à présent recevoir l’aval de toutes les parties concernées.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 3 min

Après des mois de labeur, et un sprint intense ces mercredi et jeudi, les auteurs du Pacte d’excellence (syndicats, pouvoirs organisateurs, parents) ont bouclé leurs travaux. Ils ont mis au net leur avis définitif sur les réformes à mener dans l’enseignement. Une conférence de presse sera organisée ce vendredi.

On dit bien : les réformes. Destiné à rendre l’école plus juste, plus performante, plus heureuse, le pacte développe une sacrée quantité de mesures.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

22 Commentaires

  • Posté par Jaspers Marie, samedi 3 décembre 2016, 8:08

    Le Pacte prône la remédiation comme remède miracle au redoublement mais ne semble pas réaliser qu'elle ne peut être efficace qui si les élèves consentent à travailler . Je connais le sujet : je fais de la remédiation en maths depuis 30 ans et je constate que de plus en plus les élèves ont tendance à croire qu'elle sera un moyen de les dispenser de travail et d'efforts . Encore une fois, les auteurs du Pacte ne donnent pas l'impression d'en être conscients.

  • Posté par Jaspers Marie, samedi 3 décembre 2016, 7:59

    Le principal défit que va devoir relever l'école est de désintoxiquer les 70 à 80 % accros aux écrans, pour qu'ils retrouvent le temps nécessaire à consacrer à l'étude . Il n'y a pas de miracle : le développement du cerveau ne peut se faire qu'à force de travail et d'efforts.Le Pacte ne semble jamais réaliser que le problèmes des échecs est d'abord le problèmes des élèves qui ne font rien.

  • Posté par Jaspers Marie, samedi 3 décembre 2016, 7:50

    Il pourrait y avoir à terme, un cours spécifique pour la formation économique et sociale : pourquoi un tel émiettement des cours qui ne peuvent être que superficiels? Est-on en train de recréer le rénové qui a conduit à un échec retentissant?Il est impératif de se focaliser sur l'essentiel pour donner une formation solide et non pas se disperser avec des cours d'informations . Celui qui est intéressé par l'économie s'orientera vers ce genre d'études dans le supérieur.

  • Posté par Jaspers Marie, samedi 3 décembre 2016, 7:39

    Comment et pourquoi développer l'esprit d'entreprendre : ce n'est l'intérêt qu'une d'une minorité . Il n'est pas nécessaire pour la société que chacun crée sa petite entreprise . Entreprise de quoi d'ailleurs?On vit dans une société consumériste, certes, mais tout le monde n'est pas prêt à acheter tout et n'importe quoi.

  • Posté par Jaspers Marie, samedi 3 décembre 2016, 7:32

    Les évaluations certificatives? Qui est assez naïf pour ne pas savoir que les ados ne consentent à faire un effort que s'il s'agit d'évaluations cotées. Les inspecteurs du secondaire ont invoqué ce constat pour expliquer les résultats dramatiques aux TOSS : les élèves n'allaient pas se "fouler" pour un test obligatoire mais qui ne comptait pas pour "des points". Ils voulaient disculper le secondaire de ces échecs catastrophiques .

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs