Accueil Société

Pacte d’excellence: «Pour les instit’ maternelles, une aide le matin serait la bienvenue»

Les classes sont souvent chargées et les institutrices doivent faire preuve de beaucoup de patience.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au pôle Multimédias Temps de lecture: 4 min

En ce début de jeudi après-midi, dans l’implantation de la rue du Marais de l’Institut Saint-Louis, tous les petits de première maternelle font la sieste. Dans la salle de classe, du coup, tout est encore très calme. Dehors, en revanche, les cris d’enfants résonnent dans la cour. Logique, après tout, dans une école. « C’est vrai que ce bruit en permanence, c’est très fatigant. Pas besoin de télé quand on rentre du travail », rigole Geneviève, institutrice maternelle depuis 18 ans.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs