Accueil Monde

Le Danemark va retirer ses F-16 qui bombardent l’EI

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le Danemark a annoncé vendredi qu’il allait mettre fin à la mission de six mois de sept avions F-16 engagés dans la coalition menée par les États-Unis contre l’organisation État islamique (EI) en Syrie et Irak.

Cette décision a été rendue publique trois jours après la révélation par le Pentagone des erreurs qui ont amené les armées de l’Air américaine, australienne, britannique et danoise à tuer des combattants du régime syrien confondus avec des jihadistes, le 17 septembre près de Deir Ezzor (est de la Syrie).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Renette Michel-julien, samedi 3 décembre 2016, 12:06

    La Belgique devrait en faire autant, au prix que cela coûte; ce sont quand même les ricains qui tireront les marron du feu lors de la reconstruction et des contrats sur les puits de pétrole. Nous sommes intervenus dans un conflit entre musulmans et nous récoltons, sur notre sol, les attentats. Que je sache, il n'y a pas eu d'attentats en Arabie saoudite ou au Qatar? Pourtant, ils participent aussi!

Aussi en Monde

Salman Rushdie: un symbole poignardé

Le célèbre écrivain d’origine indienne a subi une agression au couteau à New York. Depuis 33 ans, sa dimension littéraire a été occultée par une vision réductrice d’une œuvre ample et généreuse.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs