Accueil Monde

Facebook : le transfert des données personnelles vers les Etats-Unis remis en cause

Facebook pourrait bientôt ne plus pouvoir stocker les données des Européens aux Etats-Unis.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

C’est une petite bombe qu’a lâchée ce matin l’avocat général de la Cour européenne de justice. Suite à une question posée par la Haute cour de justice irlandaise dans une affaire relative à Facebook opposant un citoyen autrichien, Maximilien Schrems, et l’autorité irlandaise de protection des données personnelles, celui-ci a a jugé invalides les accords de protection de données personnelles entre l’Europe et les Etats-Unis, compte tenu de la surveillance massive pratiquée par Washington et révélée en 2013 par le lanceur d’alerte Edward Snowden.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs