Accueil Monde

Le gouvernement belge débarque en nombre à New York

Les dirigeants mondiaux se réunissent à New York pour un sommet sur le développement durable puis l’Assemblée générale des Nations unies

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Ça ne rate pas, nous glisse-t-on : on voit systématiquement Charles Michel débouler au Conseil des ministres avec, sous le bras, le tout frais numéro de l’hebdomadaire… Jeune Afrique. C’est donc un Premier ministre qui « aime » le Continent noir, selon ses collaborateurs, qui débarque ce vendredi soir à New York, pour sa première prestation dans l’enceinte mondiale par excellence, temple du multilatéralisme : l’Organisation des Nations unies (ONU). Pour deux événements aux dimensions barnumesques, qui coaguleront la plupart des dirigeants de la planète : un sommet mondial consacré au « développement durable » suivi, la semaine prochaine, par l’enfilade des discours à l’Assemblée générale de l’ONU – la grand-messe annuelle du grand « machin », comme aurait dit Charles de Gaulle, 70ème édition (la première, en 1946, fut présidée par le chef de la diplomatie belge d’alors, Paul-Henri Spaak).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs