Accueil

Marie-Line Daux: «le foutoir»

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 1 min

Marie-Line Daux est prof de religion catholique. Elle est en mi-temps médical. Elle espérait rester en religion et laisser l’EPC à des collègues plus jeunes. Pas possible, en dépit des efforts de la commune (Saint-Nicolas). Sur ses 12 heures de cours, elle donne moitié religion, moitié EPC. Pour une dame de 57 ans, souffrante, c’est lourd, un cours nouveau. A trois ans de la retraite, elle a dû suivre la formation à la neutralité pour donner ce cours qui l’a prise de court. « J’ai été paniquée, la peur de la page blanche. » Elle enseigne dans 11 écoles, à 300 élèves. « Je suis dans la panade. » Au fait : et ce cours de religion qui a été réduit de moitié ? « On ne savait déjà pas tout faire avant ! » Marie-Line Daux donne l’EPC aux élèves qui ont choisi la formule à 1 heure. Dans sa classe se trouvent des élèves qui ont opté pour la formule à 2 heures – et ceux-là ont leur 2e heure avec un autre prof. Pas simple à combiner.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs