Accueil Sports Football Diables rouges

Eden Hazard, l’homme qui a dit non à Doyen

Le médian de Chelsea a été courtisé par un fonds d’investissement, intéressé par ses droits d’image. Il a poliment refusé. Cette histoire met en lumière le nombre d’intermédiaires qui tentent de profiter du système.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Arrivées à un certain degré de notoriété et de rentrées financières, les stars du football mondial attirent les proies en tous genres mais également les investisseurs. Autour de chaque vedette gravitent toute une série de gens (gestionnaires de fortune, avocats, responsables marketing, conseillers financiers) désireux soit de s’approprier une part du gâteau, soit de faire fructifier cet argent. Eden Hazard n’échappe pas à la règle, d’autant qu’il possède le meilleur salaire de Chelsea (12 millions d’euros brut par an).

Pas étonnant que Doyen Sports, en fonds d’investissement qu’il est, ait décidé de mettre le grappin sur cette mine d’or. C’est ce qui s’est passé en septembre 2014, d’après les documents Football Leaks, obtenus par le magazine allemand Der Spiegel et transmis au quotidien Le Soir et aux autres partenaires du réseau European Investigative Collaborations (www.eic.network).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs