Accueil Monde

Ces Syriens que la France adopte (2/7)

Venus de Homs, ou Damas, ils sont des milliers à avoir trouvé refuge à Paris. « Le Figaro » a rencontré ces médecins, étudiants, qui tentent de commencer une nouvelle vie, loin des bombes.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

N otre ferme était à côté du temple de Baal à Palmyre… Oui, celui que Daesh a… explosé », explique le jeune homme, mimant le fracas tout en sortant son téléphone portable pour montrer des photos. Sous la pluie battante, en plein Paris, la cité antique apparaît sur l’écran. Ses colonnes en toile de fond et, au premier plan, les murets de pierre sèche de la ferme familiale où Izzat, 31 ans, avait l’intention d’installer un gîte pour touristes. Un projet englouti dans la folie de Daesh.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs