Accueil Société Régions Brabant wallon

Une Saint-Nicolas à 21 millions d’euros

Ecoles, piscine, anciens hospices… La Communauté française va pouvoir investir. Tout bénéfice pour la jeunesse de la province.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 3 min

L’école communale de Genval n’avait pas été choisie par hasard par la Communauté française pour la signature d’une première tranche de 400.000 euros sur un prêt total de 600.000 euros avec la Banque européenne d’investissement (BEI). En 2013 déjà, c’est grâce à cette BEI que les écoliers de Genval avaient pu voir leurs Portakabins se transformer en bâtiment basse énergie. Cette fois, ce sont huit projets répartis sur le Brabant wallon qui sont en lice pour disposer d’un autre prêt, pour un total de 21 millions d’euros.

« J’aime montrer des réalisations concrètes, surtout quand c’est saint Nicolas qui vient apporter de bonnes nouvelles !, souriait le ministre André Flahaut (PS), en charge du Budget pour la Communauté française. C’est, à mon avis, l’occasion de rétablir de la confiance envers l’Europe, une entité perçue de plus en plus lointaine, technocratique et soumise au dogme de l’austérité budgétaire. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Brabant wallon

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs