Accueil L’archive

24 septembre 2012 : «Du sursis pour Gilbert Bodart»

L’ancien gardien de but du Standard échappe à la prison.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

L’ancien gardien de but Gilbert Bodart, qui avait fait les grands jours du Standard dans les années 80, ne retournera pas en prison : le tribunal correctionnel de Liège l’a condamné, ce lundi, à une peine de 42 mois de prison mais lui a accordé un sursis de 3 ans pour ce qui excède les 4 mois purgés en détention préventive.

Après ses heures de gloire, Gilbert Bodart avait dilapidé, entre 2003 et 2008, quelque 183.800 euros dans des casinos belges. Il avait en outre rencontré une bande peu recommandable qui lui avait proposé quelques « investissements » très improbables, et ses comptes avaient plongé encore plus bas.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en L’archive

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs