Accueil

Agents de footballeurs: l’indécence comme unique règle

Les agents sont les véritables profiteurs de l’industrie du football. Les rémunérations qu’ils reçoivent des clubs atteignent des niveaux insensés. La preuve avec les transferts de Mkhitaryan, Draxler ou Bale.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 13 min

Cet été, Mino Raiola a rendu fous les managers du club allemand de Borussia Dortmund (BVB). L’agent de joueurs avait à nouveau frappé, et quand il s’agit de Raiola, cela signifie qu’il les avait conduits au bord du désespoir, dans un dilemme apparemment sans issue. Quelle qu’ait été la décision du club, il ne pouvait y avoir qu’un gagnant : Raiola.

Au centre du débat, Henrikh Mkhitaryan, un joueur de football arménien qui cherchait désespérément à quitter Dortmund. Raiola avait obtenu une offre de Manchester United mais le contrat de Mkhitaryan présentait un problème. Le milieu de terrain était toujours lié au BVB pour une année encore, et le CEO de Dortmund, Hans-Joachim Watzke, avait dit publiquement à plusieurs reprises qu’il ne vendrait Mkhitaryan sous aucun prétexte. Le débat était clos.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs