Accueil Le direct

Uber: «Il est temps que le gouvernement bruxellois prenne ses responsabilités» selon De Wolf

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La décision du tribunal de commerce déclarant l’application du service UberPop illégale en Région bruxelloise n’est pas étonnante dès lors que les tribunaux appliquent la législation en vigueur même si celle-ci peut s’avérer inadéquate voire désuète, a affirmé jeudi le chef du groupe MR Vincent De Wolf. Rappelant qu’une question préjudicielle était toujours pendante devant la Cour de Justice de l’Union européenne, l’élu libéral a estimé qu’il était temps que le gouvernement bruxellois prenne ses responsabilités dans ce dossier.

Au nom du MR, Vincent De Wolf a appelé le gouvernement bruxellois à déposer, dans les plus brefs délais, une proposition concrète permettant de pacifier les rapports entre le secteur des taxis et ses concurrents numériques, d’établir des règles claires visant le développement économique de ce secteur, la concurrence saine de celui-ci et la protection des usagers des différents services.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Le direct

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs