Accueil

Jean-Marie Le Pen, ce «boulet» qui condamne la dédiabolisation du FN

Au FN, le mot d’ordre est désormais que le patriarche n’appartient plus qu’à l’histoire ancienne. Le Front national se prépare au pouvoir. Quatre journaux européens dont « Le Soir » ont enquêté au cœur du parti.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 4 min

De la villa cossue de Montretout, la vue sur Paris est édifiante. En ce 9 novembre, jour d’élection de Donald Trump à la Maison-Blanche, un arc-en-ciel s’abat sur la Tour Montparnasse. Jean-Marie Le Pen, que l’on a souvent comparé au milliardaire américain, passe une excellente journée. «  Bravo l’Amérique !  », a-t-il twitté.

Un coup de fil de Sacramento achève de le mettre en joie. «  La fille de Loulou Martin !  », s’enflamme-t-il au souvenir de feu ce commandant légionnaire d’Algérie et d’Indochine.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs