Accueil Monde

La poignée de main qui annonce la fin du conflit en Colombie

La rencontre, inédite, entre le président Santos et Timochenko, le chef des Farc, ce mercredi 23 à la Havane, accélère le processus de paix du plus vieux conflit d’Amérique latine.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Un « jour historique » pour un processus de paix désormais « irréversible ». Telle est l’analyse quasi unanime des médias colombiens et des observateurs après la poignée de mains inédite échangée par le président colombien Juan Manuel Santos et le chef des Forces armées révolutionnaires colombiennes (Farc-EP), Timoleon Jimenez, dit Timochenko, à La Havane, ce mercredi, sous les auspices du président cubain Raúl Castro.

La vidéo sur votre mobile

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs