Accueil Footballeurs belges

Football Leaks: quand Maxime Lestienne met le PSV dans l’embarras

Le club néerlandais du PSV Eindhoven avait conclu un accord avec la ville : elle lui rachetait des terrains à la condition de fixer un salary cap. Ce que le PSV n’a pas respecté.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Ce jour-là, lorsqu’il a lu le quotidien néerlandais De Telegraaf, Toon Gerbrands, le manager général du club brabançon du PSV Eindhoven, a été particulièrement agacé. Le salaire de Luuk De Jong s’étalait en gros, l’attaquant venant de prolonger son contrat avec le champion des Pays-Bas : 10 millions pour quatre ans. Nous sommes le 1er  août 2016 et Gerbrands doit éteindre l’incendie. «  Ces chiffres sont totalement faux. Chacun sait que nous avons fixé le plafond salarial à 1 million d’euros  », explique-t-il à la télé du club, PSV TV. Ce cap avait été institué en juin 2011, lorsque la ville d’Eindhoven avait accepté de sauver le PSV, en délicatesse financière, en lui rachetant le stade et les terrains d’entraînement. A l’époque, en échange de la somme de 48,4 millions (prix pour les terrains), la ville obligeait le PSV à payer un loyer et à fixer ce salary cap. « 

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Footballeurs belges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs