Accueil Monde

Le chef de l’Opus Dei, institution catholique conservatrice, est décédé

Il est mort des suites d’une infection pulmonaire

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Javier Echevarria, chef de l’Opus Dei, oeuvre catholique conservatrice, est mort lundi soir, a-t-on appris mardi sur le compte Twitter de cette institution controversée fondée en 1928 en Espagne. Selon un communiqué officiel de l’Opus Dei (l’oeuvre de Dieu) cité sur le réseau social, Mgr Echevarria, 84 ans, est mort des suites d’une infection pulmonaire. Il avait été hospitalisé mardi dernier.

Présent dans de nombreux pays en Europe mais aussi en Amérique latine, l’Opus Dei, institution secrète et dont les membres sont parfois des personnalités politiques ou du monde économique, a toujours suscité des controverses sur son influence réelle ou supposée. L’actuel porte-parole du Vatican, Greg Burke, est membre de l’Opus Dei, tout comme son prédécesseur sous le pontificat de Jean Paul II, Joaquin Navarro-Valls.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Mathieu Jean-philippe, mardi 13 décembre 2016, 11:36

    Ouf! Un fanatique de moins!

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs