Accueil Opinions

Le latin pour tout le monde, mais avec quelle intensité?

Le Pacte d’excellence prévoit d’enseigner le latin à tous les élèves. Au-delà de cette intention générale, rien n’est clair.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Il émet une centaine de propositions de réformes. Mais celle-ci est la plus forte du Pacte d’excellence. Son idée maîtresse. Cette réforme clé, c’est celle qui consistera à allonger le tronc commun (démarrant en maternelle, il s’arrêtera à la 3e secondaire au lieu de la 2e secondaire). Ces années proposeront un enseignement vraiment commun à tous les élèves et cet enseignement, au contraire de la situation actuelle, proposera une formation « pluridisciplinaire et polytechnique ». On sortira l’élève des cours traditionnels (français, maths, histoire…) pour lui proposer de l’art, davantage de sport, un éveil aux technologies, etc. L’idée est d’aider l’adolescent à opérer un choix d’avenir en meilleure connaissance de cause, en meilleure connaissance de ses envies et compétences.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Jaspers Marie, mercredi 22 novembre 2017, 1:00

    Un cours de latin pour tous! Comment est-il possible de faire une telle proposition alors que chacun sait que la majorité des élèves sortant du primaire ne connaît pas le français et n'a jamais APPRIS la grammaire. De la grammaire latine sans connaître la grammaire française! Mais quel est le niveau intellectuel des acteurs du PACTE et des PEDAGOGUES?

  • Posté par Jaspers Marie, mercredi 22 novembre 2017, 0:48

    Combien de contradictions dans ce pacte?Je lis :"Le tronc commun sortira l'élève des cours traditionnels (français, maths, histoire,....)pour lui proposer de l'art, d'avantage de sport, un éveil aux technologies". Deux paragraphes plus loin :"Le latin ne sera plus une option mais un cours général, au même titre que las maths, le français, etc " Où est la cohérence???

  • Posté par Jaspers Marie, mardi 21 novembre 2017, 22:29

    "On sortira l'élève des cours traditionnels (maths, français,...) pour lui proposer de l'art, d'avantage de sport, un éveil aux technologies (mais encore???).On se croirait en plein cauchemar: la majorité des élèves sortant du primaire sont à la limite de l'analphabétisme, sont nuls en calculs, en raisonnement, etc....et le pacte propose, comme remède de l'art, du sport,...

  • Posté par Jaspers Marie, mardi 21 novembre 2017, 22:18

    Combien de contradictions dans ce pacte?Je lis :"Le tronc commun sortira l'élève des cours traditionnels (français, maths, histoire,....)pour lui proposer de l'art, d'avantage de sport, un éveil aux technologies". Deux paragraphes plus loin :"Le latin ne sera plus une option mais un cours général, au même titre que las maths, le français, etc " Où est la cohérence???

  • Posté par test abonnement avec période gratuité test test abonnement avec période gratuité test, mercredi 14 décembre 2016, 13:31

    Nous sommes minables en math et on va nous gaver de latin...

Aussi en Opinions

Carte blanche Archivage: que racontent les «Uber Files» du fonctionnement de notre démocratie?

La sauvegarde de nos démocraties passe par la mise en place de règles claires de gestion de l’information et la préservation à long terme des processus et actions qui ont contribué à l’élaboration des décisions politiques. L’épisode des « Uber Files » nous montre que nous délaissons ce principe et permettons aux sociétés privées de nous dicter ce qu’il restera de notre histoire…

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs