Accueil Monde

La chute d’Alep, une étape nouvelle dans une guerre loin d'être finie

La capacité de Bachar el-Assad à regagner le contrôle de la Syrie est loin d'être acquise, car la violence de l'opposition contre le gouvernement et son désir de vengeance ne feront que grossir.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Elle a beau avoir été anticipée depuis longtemps, la chute d'Alep est un tournant décisif dans la guerre de Syrie. Elle réduit presque à néant la capacité de l'opposition à poser un défi militaire au régime et balaye son espoir de se poser en alternative politique. Elle remet solidement en selle Bachar el-Assad, auquel les soutiens russe et iranien assurent une nouvelle jeunesse politique, au moins à moyen terme.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs