Accueil Le direct

Anderlecht se retire du Stade national: «Ce n’est qu’un épisode de plus...», relativise Alain Courtois

L’échevin des Sports de la Ville de Bruxelles Alain Courtois minimise l’annonce du retrait du club anderlechtois, tout comme le ministre-président de la Région bruxelloise Rudi Vervoort.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Le club du Sporting d’Anderlecht a annoncé ce vendredi sa volonté de se retirer du projet de stade national. Le ministre-président de la Région bruxelloise, Rudi Vervoort (PS) a réagi : « Nous gardons la tête froide, nous continuons de travailler. Ce qui se passe aujourd’hui, c’est le genre de péripéties auxquelles on peut s’attendre quand on gère un dossier d’une si grande envergure. » Du côté de la Ville de Bruxelles, Alain Courtois, échevin des Sports (MR), nous a accordé une interview.

Est-ce que ce retrait signifie la fin du projet ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Le direct

Les camps scouts en manque de plaines

Les cinq fédérations de mouvements de jeunesse francophones veulent continuer à offrir des activités de qualité à un prix abordable. La Fédération Wallonie-Bruxelles vient de débloquer un budget de 1,36 million d’euros pour créer de nouveaux emplacements ou améliorer des anciens.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs